Vandaag is het 25 jaar geleden dat de Argentijnse autocoureur Juan Manuel Fangio is overleden.

Dès l’âge de 23 ans, en 1934, Fangio est sacré champion d’Argentine. In 1950 behaalde hij zijn eerste overwinning in de formule één. Dat was op het circuit van Monaco. Er zouden nadien nog 23 andere zeges volgen. L’Argentin remporte cinq fois le titre mondial dont quatre fois consécutivement (1951, 54, 55, 56, et 57). Durant ces années, il représente selon les journalistes sportifs “le nec plus ultra” du pilote automobile. Par sa science du pilotage et son remarquable sang-froid, il devient un des plus célèbres pilotes de course automobile.
Lors du deuxième Grand Prix de Formule 1 de Cuba, le coureur automobile argentin est enlevé à son hôtel par des membres du commando révolutionnaire cubain M26. Le rapt est organisé par Faustino Pérez Hernandez sur les ordres de Fidel Castro. Le M26 veut faire prendre conscience au monde entier que la situation politique et sociale de l’île est catastrophique : Cuba, selon eux, ne peut pas se permettre d’organiser un tel évènement alors que les Cubains sont opprimés et affamés par la dictature de Fulgencio Batista. Fangio sera séquestré pendant 26 heures. Durant sa détention, il nouera des liens amicaux avec ses ravisseurs qui le traîteront avec le plus grand respect.
Een dag na de Grote Prijs van Havana werd hij opnieuw vrijgelaten devant l’ambassade d’Argentine à la Havane. Aangezien er tijdens de wedstrijd een dodelijk ongeval plaatshad, reageerde Fangio met de woorden: “Misschien heeft Castro wel mijn leven gered.”
Fangio abandonna la compétition en 1958. Dit gebeurde naar aanleiding van het dodelijke ongeluk van zijn vroegere ploegmaat Luigi Mosso. Le 6 juillet 1958, lors du GP de France disputé sur le circuit de Gueux, Luigi Musso, alors second, est lancé à la poursuite de la Ferrari numéro 1 pilotée par Mike Hawthorn. Il perd le contrôle de sa Ferrari numéro 2 dans la grande courbe (courbe Annie Bousquet) après les stands, et sort de la piste à 250 km/heure, puis part en tonneaux dans un champ. Il devait mourir des suites de ses blessures pendant son transport en hélicoptère vers l’hôpital de la Maison-Blanche. Luigi Musso avait gagné ce Grand Prix (classé hors championnat) l’année précédente.
Durant de longues années, l’expression “se prendre pour Fangio” sera synonyme de prouesses au volant. Né en 1911, Fangio décède le 17 juillet 1995.

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit /  Bijwerken )

Google photo

Je reageert onder je Google account. Log uit /  Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit /  Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit /  Bijwerken )

Verbinden met %s

Deze site gebruikt Akismet om spam te bestrijden. Ontdek hoe de data van je reactie verwerkt wordt.