Alcide is voor mij steeds een bron van informatie. Zo verneem ik nu dat in het Canadese Halifax het einde van de Tweede Wereldoorlog werd gevierd met zware onlusten…

“La population d’Halifax doubla presque pendant la guerre, près de 24 000 soldats ayant afflué dans cette cité portuaire. De nombreux militaires n’appréciaient guère le surpeuplement et les installations surchargées ainsi que le peu d’intérêt que leur manifestaient, selon eux, les citoyens de Halifax. Cette hostilité, alliée au manque de préparation des autorités locales et militaires en vue du jour de la Victoire en Europe, transforma des célébrations spontanées en émeutes. Les magasins de boissons alcoolisées et les restaurants avaient fermé pour que tous puissent profiter de la fête. Cela incita des milliers de marins, de soldats, ainsi que de nombreux civils, à libérer de grandes quantités de spiritueux et de bière, ce qui favorisa le vandalisme et le pillage à grande échelle, tant à Halifax que dans la ville voisine de Dartmouth. Cinq cent soixante-quatre entreprises furent endommagées et 207 magasins pillés. Trois émeutiers trouvèrent la mort. Certains des responsables furent condamnés à de longues peines de prison par les tribunaux criminels locaux, mais la plupart des peines furent réduites par la suite. Une enquête fédérale blâma plus tard la marine pour la mauvaise discipline de son personnel. Le plus haut gradé de la marine sur la côte Est fut congédié.”

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit /  Bijwerken )

Google photo

Je reageert onder je Google account. Log uit /  Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit /  Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit /  Bijwerken )

Verbinden met %s

Deze site gebruikt Akismet om spam te bestrijden. Ontdek hoe de data van je reactie verwerkt wordt.