Jérémy Roy est un cycliste professionnel français, né le 22 juin 1983 à Tours. Professionnel depuis 2003, il est membre de l’équipe Groupama-FDJ (foto’s Erik Westerlinck).

Membre de l’Union cycliste Saint-Cyr-sur-Loire chez les amateurs, Jérémy Roy est cinquième du championnat du monde junior en 2001, à Lisbonne au Portugal. Il est également 4e du GP Général Patton, ce qui lui permet de terminer l’année à la 14e place du Challenge mondial juniors de l’UCI. Il finit sa carrière amateur en août 2003 avec un titre de vice-champion d’Europe à Athènes, derrière Giovanni Visconti.
Il passe professionnel au sein de la Fdjeux.com en août 2003, le Grand Prix de Plouay est la première course qu’il dispute avec cette équipe.
Au début de sa carrière, Jérémy Roy poursuit ses études d’ingénieur à l’Institut national des sciences appliquées de Rennes, et est diplômé ingénieur en génie mécanique et automatique en 2007, terminant même major de sa promotion. Cela ne l’empêche pas d’obtenir de très bons résultats sur les courses du calendrier français, terminant notamment 4e du Tour de Picardie et de la Châteauroux Classic de l’Indre en 2006, 4e du Grand Prix de Plumelec-Morbihan en 2007 et 5e de la Route du Sud en 2008. Lors de la 13e étape du Tour d’Espagne 2007, il est échappé avec Andreas Klier et Tom Stamsnijder et prend la troisième place. Lors du Tour de France 2008, il est échappé dans la dix-neuvième étape en compagnie de Sylvain Chavanel qui le domine au sprint à l’arrivée.
Ses études terminées, il remporte sa première victoire professionnelle le 12 mars 2009 dans la 5e étape de Paris-Nice, en battant au sprint son compagnon d’échappée Thomas Voeckler.
L’année suivante, il remporte le Tro Bro Leon en solitaire, fait bonne figure dans la Flèche wallonne et termine troisième du prologue du Tour de Romandie.
Il se met en évidence dès le début de saison 2011 en remportant fin janvier la première manche de la Coupe de France, le Grand Prix d’ouverture La Marseillaise. Il participe au Tour de France en juillet. Échappé lors des 1re et 4e étapes, il se voit attribuer le prix de la combativité lors de cette dernière. À nouveau échappé dans les Pyrénées, il passe en tête au col du Tourmalet lors de la 12e étape, puis au col d’Aubisque le lendemain, ce qui lui permet d’endosser le maillot à pois de meilleur grimpeur. Après la 20e étape, il a reçu le Prix de supercombatif du Tour de France.
En juin 2012, Roy est quatrième du contre-la-montre du Tour de Suisse, puis il est battu par Tanel Kangert au sprint lors de la dernière étape. Il est ensuite devancé de 13 secondes par Sylvain Chavanel lors du championnat de France du contre-la-montre et est battu sur le fil par Yukiya Arashiro au Tour du Limousin. Roy termine sa saison 2012 en se classant quatrième du Chrono des Herbiers.
En 2013 il finit quatrième de l’Étoile de Bessèges et du Tour de Bavière. Au championnat de France du contre-la-montre, il obtient cette année encore la médaille d’argent. Par ailleurs, l’émergence d’un leader de courses par étapes au sein de la FDJ en la personne de Thibaut Pinot donne un nouveau rôle à un coureur habitué des échappées, celui de protection de son leader. Il apprécie son nouveau rôle, comme on peut le lire sur son site internet au sujet d’une étape du Tour de Romandie : “Moi, je n’ai pas trop cherché à prendre la fuite, car j’avais un rôle à tenir autour de Thibaut. C’est dans cette région que nous avions fait notre échappée sur le dernier Tour de France, qui avait conduit à sa victoire à Porrentruy, mais cette fois-ci, le plan était différent. Je suis resté avec lui dans le peloton et heureusement car il a eu besoin de mon aide à certains moments critiques, comme dans les descentes et surtout le bas de celles-ci. J’ai bouché certains trous pour lui éviter de prendre des cassures, j’ai récupéré ses vêtements pour le froid quand c’était nécessaire, je me suis occupé de ses ravitaillements. Il était dans les meilleures dispositions pour aborder le final et c’est ce qui fait que je suis très content de ma journée d’équipier.” (Wikipedia)

75 Roy Jerémy

Geef een reactie

Vul je gegevens in of klik op een icoon om in te loggen.

WordPress.com logo

Je reageert onder je WordPress.com account. Log uit /  Bijwerken )

Google+ photo

Je reageert onder je Google+ account. Log uit /  Bijwerken )

Twitter-afbeelding

Je reageert onder je Twitter account. Log uit /  Bijwerken )

Facebook foto

Je reageert onder je Facebook account. Log uit /  Bijwerken )

Verbinden met %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.